SuperChinois – Magazine informatique & technologie

Le secteur des nouvelles technologies et de l’informatique n’est pas épargné par la crise économique COVID-19, toute l’industrie IT a du s’adapter, poussant des DSI à reporter des chantiers importants (data-centers, infrastructure réseau, matériel informatique…) afin de préserver leur trésorerie et réduire l’impact financier de cette crise économique que nous traversons. Décryptons ensemble les tendances qui se profilent en 2021.

2021 : entre numérisation accélérée des entreprises & augmentation des dépenses dans le secteur IT

Selon la société d’analyse Gartner, le marché informatique mondial, au cours des années 2012-2019, a connu une croissance moyenne annuelle de 3,4%. Bien que la majorité de cette augmentation se soit produite au cours des trois ou quatre dernières années, les logiciels destinés aux entreprises ont été caractérisés par une dynamique supérieure à la moyenne, tandis que le segment des appareils a connu la croissance la plus lente.

Gartner prévoit que les dépenses informatiques dans la région EMEA augmenteront de 2,8% en 2021, atteignant ainsi 1 075 milliard de dollars. Ainsi, les entreprises dépenseront environ 30 milliards de dollars en solutions informatiques (et plus précisément en TIC) de plus qu’en 2020. Cela peut paraître beaucoup, mais on estime qu’en 2020, plus de 72 milliards de dollars se sont évaporés du marché, (-6,5%), donc la croissance de l’année 2021 ne compensera pas ces pertes. À titre de comparaison, c’est plus que ce que valait le marché des systèmes de data-center en EMEA (54 milliards de dollars) pour l’ensemble de 2019.

Les dépenses dans tous les segments devraient diminuer en 2020, non seulement en raison de Covid-19, mais également en raison du Brexit. Mais pour l’année 2021, cependant, la numérisation devrait à nouveau s’accélérer, compte tenu des nécessités pour les entreprises de se digitaliser pour survivre.

Les analystes mettent de l’espoir dans le cœur des entrepreneurs de l’industrie. Ils prédisent que le fond est déjà derrière nous. L’augmentation des dépenses informatiques en 2021 ne compensera cependant pas le plongeon de 2020.

Comme on le lit dans le rapport préparé par Pekao SA sur le marché informatique mondial, le maintien de la croissance de 5% au cours des deux prochaines années permettra un retour au volume d’avant la crise en 2022. Le segment des appareils a été touché en raison des économies réalisées par les entreprises, et les logiciels et les services informatiques se sont révélés résiliants.

Les prévisions pour le marché informatique au moment de la pandémie restent relativement bonnes. Bien que Gartner suppose une nette baisse de la valeur marchande en 2020 (de près de 10%) – qui s’explique par l’effet de l’épargne des entreprises dans un environnement économique difficile – le rebond du secteur devrait être plus rapide et plus doux que dans le cas de l’ensemble de l’économie. Et le maintien de 5% de la croissance au cours des deux prochaines années permettrait à 2022 de retrouver son rythme d’avant la crise.

L’impact le plus fort – et le rebond plus faible – est supposé pour le segment des équipements (la demande, augmentée temporairement au début de la pandémie, ne compensera pas l’impact négatif de l’épargne des entreprises). En revanche, la résilience relative et les fortes augmentations dans les périodes à venir devraient représenter les logiciels et les services informatiques, en particulier ceux liés au cloud (car ils permettent d’accéder aux services sans dépenses d’infrastructure).

Le cloud permet aujourd’hui à la fois de stocker des données importantes (des services populaires comme AWS d’Amazon, Dropbox, pCloud, Box.net ou encore Google Drive), mais également d’utiliser des logiciels en ligne sous mode SaaS. L’externalisation IT à travers l’usage de services « dans les nuages » continuera de trouver un écho auprès des décideurs informatiques, car la flexibilité de déploiement ainsi que le coût de revient en font définitivement des arguments forts.

Découvrez mes ressources en ligne et sites web préférés :

Pour faire de la veille sur le secteur Tech, je vous invite à découvrir quelques ressources et sites web sur lesquels vous trouverez de nombreux témoignages d’experts,